Jouez au Poker avec GoldFlop

Bonus de bienvenue nouveau Joueur 100 % “carrefourdesjeux”

Jouez au Poker avec GoldFlop

LES VARIANTES DU POKER

GoldFlop propose les variantes de poker les plus populaires. Consultez toutes les règles des différents poker afin de savoir comment se joue chaque variantes.

  • Le Texas Hold’em est la plus simple des variantes du poker. Les règles sont simples et vous permettent de découvrir les bases du poker. En savoir plus
  • Le Omaha High est similaire au Texas Hold’em, mais vous devez tout de même avoir plus d’expérience pour pratiquer cette variante. En savoir plus.

TEXAS HOLD’EM

Le Texas Hold’em est la variante la plus facile à jouer sur GoldFlop. Dans ce jeu, 5 cartes communes à tous les joueurs sont distribuées au centre de la table et deux cartes privées sont distribuées à chaque joueur.

Règles et déroulement du jeu

Quand la table s’ouvre, le bouton du donneur est tout d’abord attribué à un joueur. Les cartes sont ensuite distribuées dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant par le premier joueur situé à la gauche du donneur, jusqu’à ce que chaque joueur détienne ses deux cartes privées. On entend par cartes privées, des cartes qui ne sont visibles que par le joueur qui les a en mains. Avant que les cartes soient distribuées, les joueurs à la gauche du donneur postent les Blinds. Une fois les cartes distribuées, le premier tour de mise commence au premier joueur à la gauche des blinds. Le joueur a le choix entre 3 actions :

  • Passer (Fold), ce qui veut dire qu’il couche sa main et sort du coup
  • Suivre (Call), ce qui veut dire qu’il mise le même montant que les blinds
  • Relancer (Raise), il relance la mise.

On effectue ensuite un tour de table dans le sens des aiguilles d’une montre où chaque joueur a le choix entre ces 3 options.

Une fois ce tour terminé, C’est le Flop.

Le Flop

Trois cartes communes sont distribuées au centre de la table. Ces cartes appartiennent à tous les joueurs, Cela signifie que chaque joueur peut combiner ses deux cartes privées avec les 3 cartes au centre de la table. Le deuxième tour de mise commence par le premier joueur à la gauche du donneur, qui a deux options:

  • Parole (Ckeck) - il choisit de ne pas miser et c’est au joueur suivant de parler.
  • Miser (Bet) - il met des jetons dans le pot. Si un joueur mise, les 3 options vues ci-dessus (Fold, Call, Raise) sont à nouveau possibles.

Une fois ce tour terminé arrive le turn.

Le Turn

Une quatrième carte commune est distribuée au centre de la table. Le troisième tour d’enchères commence de la même manière que le second. A la fin du troisième tour arrive la river.

La River

Une cinquième carte commune est distribuée au centre de la table. Ensuite, c’est le quatrième et dernier tour d’enchères qui se déroule comme les précèdents. Pour tous les joueurs, qui ont effectué un “call”, c’est le moment fatidique de l’abbatage.

L’abbatage (The Showdown)

Tous les joueurs encore en jeu montrent leurs cartes et la meilleure combinaison remporte le pot.

OMAHA HIGH

L’Omaha High se joue avec quatre cartes fermées pour chaque joueur et cinq cartes communes au centre de la table. Tout comme le Hold’em, cest un jeu de stratégie et de probabilités mathématiques. Toutefois, l’Omaha est beaucoup moins mathématique que le Texas Hold’em, car il ya beaucoup plus de cartes dans la partie. Cela signifie également que la “psycho-stratégie” est considérablement plus importante que dans le Texas Hold’em. Omaha High est disponible en table limit et pot-limit.

Règles et déroulement du jeu

Le déroulement du jeu est similaire à celui du Texas Hold’em.Les quatre cartes fermées sont distribuées. Le premier tour de mise commence par le premier joueur à la gauche des blinds. Viennent ensuite les différents tours de mise au Flop, au turn, à la river jusqu’à l’abbatage.

En Omaha High, la main gagnante est déterminée de la façon suivante :

Chaque joueur combine trois cartes du board (sur la table) avec deux de ses quatre cartes fermées. C’est une différence majeure par rapport au Texas Hold’em, théoriquement, tout les boards peuvent faire gagner chaque main. Donc, en Omaha vous aurez toujours besoin de “deux cartes privées et de trois cartes du board.”
Si vous jouez à ce jeu en Pot Limit, prenez note qu’il n’y a pas de restriction sur le nombre de relance possible (contrairement aux tables limit où il y a seulement 3 relances possibles).

OMAHA HI/LO

Normalement au poker, c’est toujours la main la plus forte qui remporte le pot à l’abbatage. Mais il existe aussi des variantes où le pot est partagé de la manière suivante: le joueur détenant la main la plus forte remporte la moitié du pot, le joueur ayant la main la plus faible remporte l’autre moitié du pot. Cette forme de poker est joué au Seven Card Stud High-Low et au Omaha High-Low. La main la plus forte est déterminée selon le classement des mains habituel Quinte Flush Royale étant la plus haute combinaison.

Pour déterminer la main la plus faible, il faut respecter certaines conditions: Une main est considérée comme faible uniquement si elle détient 5 cartes inférieures au neuf, l’as est également considéré comme une carte faible. (Mais l’As a une double fonction , il peut être utilisé pour des combinaisons fortes ou faibles). Une suite de hauteur huit ou plus bas peut donc être le haut, juste une suite, ou le bas, à savoir un bas au huit. C’est une différence majeure par rapport aux jeux qui ne se jouent que sur le bas, où les suites ne sont pas acceptées comme bas. Si aucun joueur ne dispose de cinq cartes inférieures au neuf, il n’y a pas de combinaison faible et la meilleure combinaison remporte l’ensemble du pot.

Les tours d’enchères à l’Omaha High/ Low sont les mêmes qu’à l’Omaha High, Seven Card Stud High/Low et au Seven Card Stud. La seule différence est à l’abbatage. Le Seven Card Stud High/Low et l’Omaha High/Low sont le plus souvent joués en limit, mais ils peuvent aussi être jouées en Pot Limit

Quelques trucs importants:

  1. S’il n’y a pas au moins trois cartes inférieures ou égales au huit sur le board, une combinaison faible est impossible en Omaha High/Low
  2. A l’Omaha, vous pouvez utiliser vos cartes fermées pour faire à la fois la combinaison la plus forte et la plus faible.
  3. Si le montant du pot n’est pas divisible en part égale, la main la plus forte reçoit le supplément (extra chips) à chaque fois.

Voici deux exemples pour mieux identifier les mains faibles :

Un joueur montre A-2-3-4-9: Ce n’est pas un bas

Un joueur montre A-2-3-4-8, un autre 3-4-5-6-7: Le second joueur gagne, parce que son 7 est inférieur au 8.

7 CARD STUD

Ce jeu de poker se joue avec trois cartes faces cachées et quatre cartes ouvertes pour chaque joueur.

Règles et déroulement du jeu

Avant que les premières cartes soient distribuées, chaque joueur doit poster les antes. Ensuite, chaque joueur reçoit deux cartes faces cachées et une autre carte face vers le haut, la première carte est donnée au premier joueur à la gauche du donneur, puis on continue la distribution dans le sens horaire.

Une fois les trois premières cartes distribuées, le premier tour commence au moment où le joueur détenant la carte (parmi celles qui sont face visible) la plus faible poste une mise forcée. Comme son nom l’indique, ce montant doit être versé dans le pot. Les mises s’effectuent ensuite dans le sens des aiguilles d’une montre, chaque joueur a le choix entre passer (fold), suivre (call) et relancer (raise). La première relance au Seven Card Stud est appelée «completer», parce que la mise forcée est completée jusqu’à la mise minimale en limit. En limit, il y a trois autres relances (relance, sur-relance, cap).

Après le premier tour d’enchères, chaque joueur reçoit une deuxième carte face visible (la quatrième carte). Cette carte est aussi appelée 4ème Rue (”Fourth Street”). A partir de maintenant jusqu’au dernier tour, c’est le joueur avec la carte la plus haute qui parle en premier. Il y a deux actions possibles: parole (check) ou mise (bet). Une fois qu’un joueur a misé, chaque joueur a le choix entre les 3 actions habituelles - ” fold, call ou raise ” . Note: Si un joueur montre une paire, la limite supérieure s’applique.

Une fois le deuxième tour d’enchères terminé, la carte appelée 5ème Rue (”Fifth Street”) est distribuée. Chaque joueur reçoit une troisième carte face visible (la cinquième carte).

Le troisième tour d’enchères se déroule de la même manière que le deuxième. La seule différence est qu’à partir du troisième tour, on passe à la limite supérieure (jeu en limit). Après ce tour, chaque joueur reçoit la quatrième carte face visible (la sixième carte).

Le quatrième tour d’enchères commence. Enfin, chaque joueur reçoit la septième carte, mais celle-ci est face cachée (c’est la troisième carte face cachée). Le dernier tour d’enchères commence, puis c’est l’abbatage (showdown). Les cartes de tous les joueurs encore en jeu sont montrées, et la meilleure main remporte le pot.

Bonus de bienvenue nouveau Joueur 100 % “carrefourdesjeux”

Les REGLES DU JEU au Poker



REGLES DU JEU: Les Bases

Les bases du poker sont simples. Le but du jeu est de gagner le pot - ou la somme d’argent misée pendant la partie (moins le “rake”).

Il est possible de gagner si:

  • Vous avez la meilleure main,

    Ou

  • Vous bluffez votre adversaire en lui faisant croire que vous avez la meilleure main.

Au début de chaque main quelques joueurs, voir tous les joueurs déposent des jetons dans le pot. Cette première mise initiale est obligatoire, elle est appelée “Blinds” ou “Antes” .Une Ante est une petite somme fixe mise dans le pot par tous les joueurs, comme c’est le cas en Seven card stud.

Quand les blinds sont obligatoires (comme en Texas Hold’em et en Omaha), les deux joueurs à la gauche du donneur (désigné par le «bouton») ouvrent le pot et seront suivis ou non par les joueurs situés à leur gauche, (le jeu suivant le sens des aiguilles d’une montre à partir du donneur).Le premier joueur (premier joueur à la gauche du donneur) mise le Small blind (égal à la moitié de la mise minimum) et le joueur suivant place le big blind (égal à mise minimale). La rotation assure que chaque joueur déposeront les blinds.

Il est temps maintenant de distribuer les cartes. Une fois que vous avez payé vos blinds, il n’y a plus aucune obligation de miser, vous pouvez donc faire le choix de participer au pot ou de coucher votre main. Vous pouvez miser autant que vous en êtes capable et tant que cela est autorisé, mais vous pouvez aussi garder vos jetons au chaud pour montrer aux autres joueurs que vous êtres un joueur expérimenté. Seuls les débutants joueront beaucoup de mains !

En outre, vous avez la possibilité de gagner plus d’argent si vous ne jouez que de bonnes mains. Normalement, il est possible d’effectuer trois relances par tour, les relances peuvent notamment être limitées. Si vous misez et que personne ne vous suit, vous gagnez le pot sans être obligé de montrer vos cartes. Si une ou plusieurs personnes vous suivent, chaque joueur doit montrer ses cartes et la meilleure combinaison gagne. Si le montant du pot n’est pas divisible en parts égales, le premier joueur à la gauche du donneur reçoit le supplément (extra chips) à chaque fois.

Le Poker est un jeu convivial facile à apprendre. Pratiqué avec un peu de réflexion, de la stratégie et du savoir-faire de base, le Poker est un jeu divertissant qui vous offre la possibilité de progresser tant que vous le souhaitez.


REGLES DU JEU: Règles Blinds / Antes

Aux tables de Texas Holdem et d’Omaha, pour participer au jeu, vous devez obligatoirement payer les blinds. En cash Game, vous avez la possibilité de ne pas payer les blinds et de rester en dehors du jeu pendant le tour de table. En tournoi, vous êtes obligé de payer les blinds.

Il y a deux types de blinds- Le small blind et le big blind. Le big blind est la mise minimale à la table et la small blind représente généralement la moitié du big blind. Dans la plupart des jeux, le joueur à la gauche du donneur poste le small blind et le joueur suivant (à sa gauche) poste le big blind. En heads-ups (tête à tête), le donneur poste le small blind et son adversaire le big blind. A chaque manche, le bouton qui désigne le donneur se déplace dans le sens des aiguilles d’une montre, de ce fait tous les joueurs à la table paieront tôt ou tard les blinds. Le joueur qui a payé le big blind paiera le small blind dans le tour suivant, et le joueur qui a payé le small blind recevra le bouton au tour suivant (sauf en heads up).

Si un joueur ne paie pas l’un des deux blinds, il faudra qu’il s’acquitte des deux blinds avant de pouvoir participer au jeu

Quand un joueur rejoint une table en cours de jeu, il devra poster le big blind avant de pouvoir participer au jeu. Il peut soit payer le big blind dès qu’il le peut ou choisir d’attendre jusqu’à ce qu’il soit dans la position du big blind. Si un joueur paie le big blind lorsqu’il n’est pas en position big blind, il devra repayer à nouveau le Big blind quand il sera en position pour le faire.

Lorsque les joueurs sont déplacés en tournois, nous essayons de les placer de la manière la plus juste, c’est à dire le plus proche possible du bouton afin qu’ils perdent le moins d’argent possible.


REGLES DU JEU: Règles d’Enchères

Alors, comment allez vous miser? Le Poker est, après tout, un jeu de hasard. Dans la plupart des jeux, vous devez miser quelque chose (le montant varie selon le jeu), pour obtenir vos cartes. Ensuite,les joueurs misent dans le pot au milieu de la table. À la fin de la main, la meilleure main (non couchée) remporte le pot. En principe, lorsque c’est à votre tour de parler (La parole tourne généralement dans le sens des aiguilles d’une montre), vous avez le choix entre 3 possiblités :

Suivre (Call)

Lorsque vous effectuez un “call”, vous devez miser le même montant que ce qui a été misé pour la dernière fois (par exemple, si vous avez misé dix cents la dernière fois, et que quelqu’un d’autre après vous mise 25 cents, vous devez mettre quinze cents en plus dans le pot pour effectuez un call).

Relancer (Raise)

Lorsque vous relancez, il faut d’abord miser le même montant que ce qui a été misé la dernière fois, puis vous “relançez” avec un montant plus élevé (autant que vous le voulez, mais il existe généralement une limite.) En continuant l’exemple précédent, vous avez misé dix cents, l’autre joueur vous relance avec quinze cents (25 au total), vous pouvez relancer (jusqu’à cinquante cents). Puisque vous avez dû mettre 15 cents pour suivre et 25 pour relancer, vous pouvez mettre 40 cents dans le pot.

Se Coucher (Fold)

Lorsque vous vous couchez, vous abandonnez votre main en cours de jeu (il vous est maintenant impossible de remporter le pot), mais vous n’avez à mettre d’argent dans le pot.

Le tour de mise continue jusqu’à ce que chaque joueur suive ou se couche après une mise ou une relance.



REGLES DU JEU: Classement des Mains

Un jeu de cartes au poker contient 52 cartes. Les cartes, de la plus forte à la plus faible sont l’As-Roi-Dame-Valet et ainsi de suite jusqu’au 2. L’AS, toutefois, peut être utilisé en bas comme en haut; Les suites As-2-3-4-5 et AS-Roi-Dame-Valet-10 sont toutes les deux valables. Les quatre couleurs différentes sont représentées par les piques, les cœurs, les carreaux et les trèfles.

La plupart des jeux de poker se joue avec sept cartes grâce auxquelles vous devez effectuer la meilleure combinaison de 5 cartes. Les mains sont classées en fonction de leur probablités d’apparition, c’est à dire de la manière suivante (de la plus forte à la plus faible):


Quinte flush royale: suite de cinq cartes de la même couleur, jusqu’à l’As. Quinte flush: suite de cinq cartes de la même couleur.

Carré: quatre cartes de valeur identique. Full: trois et deux cartes de valeur identique.

Couleur: cinq cartes issues de la même couleur. Suite: cinq cartes qui se suivent, mais pouvant être de couleurs différentes
Brelan: trois cartes de valeur identique.
Double paire: 2 fois 2 cartes de même valeur.


Paire: deux cartes de même valeur.

Carte haute: cinq cartes qui ne se combinent pas. Sa valeur est donnée pas la carte de plus forte valeur. C’est la plus faible combinaison au poker.



REGLES DU JEU : All-in

Un joueur n’est pas contraint de quitter la partie parce qu’il ne possède pas assez de jetons pour effectuer un call. Toutefois, un joueur ne peut gagner (de chaque joueur adverse) qu’autant de jetons qu’il a misé. Si un joueur met seulement 50 jetons dans un pot, il ne peut gagner que 50 jetons par joueur adverse.

Le “Side pot” est un pot contenant les jetons qu’un joueur (qui a fait all-in) ne peut pas gagner. Par exemple, si deux joueurs misent chacun 100 jetons et qu’un troisième joueur fait all-in avec 60 jetons, le pot principal sera de 180 (60 x 3) et le side pot de 80 (40 x 2). Les trois joueurs peuvent gagner le pot principal, mais seulement les deux joueurs qui ont misé 100 jetons peuvent gagner le side pot

Cela peut se compliquer lorsque deux joueurs ou plus sont all-in, il y a alors plusieurs “side pot”. En règle générale, le premier joueur à aller all-in peut le pot principal. Le prochain joueur all-in peut remporter le pot principal et le premier side pot, le prochain joueur all-in peut gagner le pot principal, le premier et le deuxième side pot etc..



GAME RULES: Astuces de Base

Prenez des notes sur vos adversaires

Nous ne pouvons qu’insister sur ce point. Vous devez toujours prêter attention à la façon dont les personnes jouent, les joueurs de poker en ligne entrent et sortent des salles à tout bout de champ, ce qui ne vous donne pas le temps de les cerner. Prendre des notes peut permettre d’anticiper le comportement de cetains adversaires. Les principales caractéristiques qu’il est important de noter sur un joueur sont; est-il agressif ou passif?, serré ou large?; Joue t-il des mains à tirage ou bluff t-il?,quels types de mains il joue préflop, avec lesquelles relance t-il. Oui, il y a un grand nombre d’informations à noter, mais cela vous rendera service à long terme.


Consultez l’historique lorsque les joueurs ne montrent pas leurs cartes à la river

Le plus souvent, seule la main gagnante est montrée sur la river. Toutefois, il est intéressant de noter ce avec quoi l’autre joueur a perdu. Il vous suffit de cliquer sur le numero de la main en haut à droite de l’écran pour accéder à l’historique des mains et voir les mains perdantes ou gagnantes. Nous vous recommandons de prendre des notes sur les mains que vos adversaires ont joué jusqu’à la river. Grâce à ces informations, vous pouvez revenir sur les décisions prises par votre adversaire et ainsi analyser son jeu.


Attendre une rotation complète de la table pour poster le Big Blind

Cette astuce peut être débattue par certains joueurs ici et là, mais à moins de vraiment savoir ce que vous faites, cette tactique vous fera faire des économies à long terme. Mise à part que vous pouvez vous préparez mentalement en attendant la fin du tour de table, cela vous donne également le temps d’évaluer vos adversaires. Le pire serait d’avoir une main forte en début de partie, pour se retrouver pris en sandwich entre deux joueurs qui se sur relancent chacun leur tour et que vous ne connaissez pas. Ils pourraient être deux maniaques bien sûr, mais qu’en est-il si l’un d’eux est un maniaque et que l’autre est un joueur super serré? Le joueur super serré a surement un monstre entre les mains, et le défier avec une top paire ou une double paire ne serait pas un bon move. Donc, soyez patient, prenez des notes et pensez à votre argent sur le long terme.

Apprendre à quitter la table

Si sur une table GoldFlop, vous trouvez que vous surjouez, surestimez vos mains ou même si vous êtes juste malchanceux, c’est tout a fait normal de la quitter. Ne cherchez pas à vous venger et à récupérer votre argent perdu 3 fois de suite sur une river sortie de nul part. Si vous perdez de l’argent à votre table, vous n’avez pas une bonne image - peu importe ce que vous pensez. Non seulement vous serez de mauvaise humeur, ce qui vous mettra en tilt (que vous l’admettiez ou non), mais en plus de cela, d’autres joueurs seront encore plus susceptibles de vous battre. Cela rend le jeu plus difficile sans compter que vous n’êtes plus à l’aise pour jouer votre meilleur poker.

Si vous jouez en Short-handed (6 joueurs ou moins) et que vous n’êtes pas familier ce type de jeu, alors quittez la table maintenant. Jouer en Short-handed est le moyen le plus facile pour perdre de l’argent si vous ne savez pas ce que vous faites. Cela arrive souvent quand une table se décompose et il y a deux joueurs solides et trois autres personnes qui ne se rendent pas compte qu’ils sont en train de se faire ruiner. Ne risquez pas un accident de parcours quand il suffit d’un simple clic.

Avoir plus de jetons qu’il n’est nécessaire à une table.

Si vous avez bien fait vos devoirs alors vous devez savoir qu’il faut toujours s’asseoir à une table avec un montant minimum de 20 fois le Big Blind. Au poker en ligne, cela devrait être plus proche de 40 fois le Big Blind.Mais vous devriez commencez avec un montant de 100 fois le Big Blind. Pourquoi? Tout d’abord, ne pas jouer pour des miettes avec une impossibilité de faire grossir le pot. Il arrive trop souvent qu’un joueur touche un full au flop sur une table 3$ / 6$, avec seulement un tapis de 12$. Le joueur adversaire aurait pu être déstacké si le joueur n’avait pas joué avec un tapis si petit.

Protégez votre ordinateur

Il n’est jamais mauvais de prendre des mesures de précautions supplémentaires quand il s’agit de votre ordinateur et de poker. Un logiciel Anti-virus est recommandé, mais les vraies menaces sont les logiciels espions et les chevaux de Troie. Nous vous recommandons d’obtenir le logiciel Ad-Aware (gratuitement!) ; Anti-logiciels espions qui nettoie en profondeur votre système. Un pare-feu est également fortement recommandé. Certes, les chances qu’une personne pirate votre mot de passe sont faibles, mais pourquoi prendre le risque?

Utilisez un jeu à quatres couleurs.

Si vous jouez au poker depuis assez longtemps, vous allez faire des erreurs. Toute personne avec un minimum d’expérience aura probablement du mal identifier les cartes (généralement après un certain moment de jeu), surtout pour les couleurs. L’utilisation d’un deck à quatre couleurs rend plus facile l’identification des couleurs et permet de focaliser son attention sur d’autres aspects du jeu.